Bonjour à tous,

Je suis heureuse de partager avec vous ma deuxième interview, que j’ai eu la chance de réaliser avec Hamid. J’ai rencontré Hamid pour la première fois en allant déjeuner dans son restaurant, L’Harissa, le jour de l’interview. Je l’avais appelé quelques jours auparavant pour lui demander s’il pouvait m’accorder une interview ; ce qu’il avait tout de suite accepté. Il y a des rencontres qui touchent. Hamid est une de ces rencontres. Une personne qui dégage une grande chaleur humaine et qui sourit avec tout son corps, des yeux au cœur…

Hamid est arrivé de Kabylie à 14 ans, il ne savait ni lire ni écrire et vivait dans un hôtel meublé avec sa famille. Il faisait la cuisine pour ses aînés qui, eux, allaient travailler et, lorsqu’il le pouvait, il allait à l’école. Il a commencé par travailler en usine, pratiquant le karaté à haut niveau à côté, et, au détour d’une rencontre, il a repris un restaurant de couscous. Sans aucune formation Hamid s’est lancé, il souhaitait une vie dans laquelle ses enfants ne manquent de rien.

Ce qui ressort de notre échange sur sa passion pour son métier c’est l’amour de l’autre, le plaisir de faire plaisir et de donner aux autres au travers de sa cuisine et de son accueil.

Le samedi soir et le dimanche midi en particulier, la quasi-totalité des clients lui font la bise en entrant dans le restaurant Il me parle aussi de l’amour des choses bien faites, de la nécessité de se remettre en question dans le but de s’améliorer et de l’importance de prendre soin de son équipe. Mais son métier de restaurateur est aussi un métier difficile qui laisse peu de place pour une vie familiale. C’est une passion à avoir en commun avec la personne avec qui on partage sa vie selon Hamid, notamment car c’est un métier que l’on fait quand les autres ne travaillent pas.

Malgré cet investissement, Hamid décrit ce métier comme étant le plus beau métier du monde, et on sent qu’il vit ce qu’il dit à 100%.

Le monde n’est qu’échange, « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » c’est ce qui se passe avec l’énergie qu’Hamid met dans son métier, il la « récupère » par son équipe et ses clients.

De sa routine Hamid mentionne les activités et responsabilités suivantes:
– les courses à Rungis,
– la gestion et la formation de l’équipe, la gestion du restaurant,
– la vérification de ce qui sort de la cuisine – goûter les plats,
– l’accueil des clients,
– et les parties plus administratives comme la comptabilité et recrutement.

Hamid reconnaît que son métier, en particulier pour les restaurants de couscous, est difficile dû, entre autre, au manque de formation. Il conseille en conséquence aux jeunes qui souhaiteraient se lancer dans ce métier de se former. Il conseille aussi de « faire de la qualité, faire des produits vrais » et après d’ajouter le cœur et le sourire (qu’il a de toute manière!). Mais il conclut tout de même en lançant un appel aux jeunes leur disant qu’en se formant dans ce domaine, ils ont la possibilité de lancer leur propre affaire en quelques années et de prendre une voie similaire à la sienne! S’ils le souhaitent évidemment!

En conclusion, je dirais qu’Hamid insiste de manière plus générale sur l’importance:
– de travailler pour réussir,
– d’être vrai, de ne pas se mentir à soi-même,
– de prendre conscience qu’il n’y a aucune limite à la connaissance et que l’on peut donc choisir la vie que l’on veut construire,
– d’avoir une vision de ce que l’on souhaite faire de et dans sa vie,
– et enfin d’apprendre à écouter car au final on ne sait que peu de choses!

Je ressors de cette interview avec le sentiment d’avoir fait une belle rencontre. D’avoir eu la chance de rencontrer une belle personne.

Quelqu’un qui change le monde juste en étant lui-même, par le cœur et l’énergie qu’il met dans ce qu’il fait.

Je vous souhaite un beau moment en espérant que cette interview vous inspirera! N’hésitez pas à commenter la vidéo et à poser vos questions!

Passionnément,

Camille

Contactez-moi en cliquant ici!

PS: Si vous êtes intéressés par la proposition d’embauche d’Hamid n’hésitez pas à laisser un commentaire!

Podcast de l’interview:

Courte vidéo de présentation de l’interview:

Recevoir gratuitement le guide " 5 Clés pour Réapprendre à Rêver sa Vie "