défiÇa y est, il grand temps de faire le bilan du défi que je me suis lancé le 10 Avril, il y a 65 jours ! Je suis donc quelques jours à la bourre… Et si vous faites le compte il me manque 11 interviews pour atteindre mon objectif de 20 interviews publiées en 60 jours… Alors, quel regard est ce que je porte sur ce défi ? Négatif ou positif ?

Et bien comme le dit Axelle dans l’interview que je vais tenter de vous publier ce soir si mon ordinateur accélère un peu: « Qui ne tente rien n’a rien ». Et j’ajouterais même une autre citation:

 

 

 

« Les idées qui vous traversent l’esprit n’arrivent jamais par hasard ».

Même si je n’ai pas atteint mon objectif j’ai fait un immense pas en avant! Je me suis lancé! Et plus que ça, j’ai tourné et monté déjà 9 interviews (presque 10), j’en ai 3 en attente de montage et j’en ai une dizaine qui sont planifiées ou sur le point d’être planifiées! Donc en gros, je considère ce résultat comme un succès malgré que je ne sois même pas à la moitié de ce que je vous avais promis ! J’ai peut être visé trop haut… Mais je ne pensais vraiment pas que le montage me prendrait autant de temps! C’est des heures de travail pour chaque vidéo sans compter le temps d’écriture, d’échange en amont avec les personnes que je rencontre, de réflexion sur comment améliorer les formats, les questions, la communication… Une multitude de compétences et techniques que je découvre au fur et à mesure!

Je peux maintenant dire que je sais faire une interview, que je sais monter et que j’apprends à chaque occasion comment faire encore mieux pour vous transmettre ce que ces personnes ont d’inspirant!

J’ai suivi mon cœur et mes tripes, je suis sortie de ma zone de confort, j’ai rencontré des personnes inspirantes et j’ai appris énormément! Du coup, c’est que du positif, que du BONHEUR!

Merci à vous tous pour votre soutien! Je n’ai jamais lancé un tel projet, et je réalise que c’est très intime comme exercice! Et j’ai du coup encore plus besoin de vous! Aidez-moi svp à m’améliorer et partagez ces interviews autour de vous!

Enfin, une citation pour conclure ce bilan

« Sans imperfections, on ne ferait pas d’erreurs. Sans erreurs, on ne pourrait ni apprendre ni grandir. Et si l’on ne pouvait ni apprendre ni grandir, notre vie n’aurait plus de sens. »

Merci encore du fond du cœur!

Passionnément,

Camille

#inspiremoiunmetier

Contactez-moi en cliquant ici!

Recevoir gratuitement le guide " 5 Clés pour Réapprendre à Rêver sa Vie "